Search
mardi 24 octobre 2017
  • :
  • :

PRITH Hauts-de-France : Un cadre pour l’action

Moins d'une minute 2 minute

La CFDT Picardie figure parmi les signataires de l’Accord-cadre pour le pilotage du PRITH Hauts-de-France 2016-2020 (Plan régional d’insertion professionnelle des travailleurs handicapés) réuni le 24 janvier 2016 à Lille pour la signature officielle du document.

« L’insertion professionnelle et la sécurisation du parcours professionnel des personnes en situation de handicap sont une préoccupation partagée par l’ensemble des cosignataires.

Le PRITH Hauts-de-France offre un cadre partenarial d’action inscrit dans une dimension globale et intégrée : un seul diagnostic, des objectifs communs, un plan d’action et une évaluation partagée entre partenaires.

L’accord vise à définir les modalités de collaboration entre les cosignataires, dans le cadre de leurs missions et compétences respectives, en valorisant leurs complémentarités. »

Le PRITH Hauts-de-France 2016-2020 concerne le secteur privé et le secteur public et se donne deux missions : l’insertion (accès à la formation et à l’emploi) et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées en région.

Son plan d’action se décompose en huit thématiques et douze actions réparties en cinq axes :

  • Accueillir les travailleurs handicapés dans son entreprise ou établissement
  • Renforcer le niveau de formation des travailleurs handicapés (levier pour l’insertion et le maintien)
  • Accéder à l’emploi
  • Rester dans l’emploi dans (ou en dehors de) son entreprise/établissement
  • Recueil des données et évaluation ; communication et partage d’informations

En 2014, une étude du réseau régional Santé au Travail maintien dans l’emploi portant sur 9 des 10 services de santé au travail interprofessionnels de Picardie relève 1 692 inaptitudes et seulement 4 % de maintien dans l’emploi.

L’allongement de la durée de la vie professionnelle et l’augmentation des risques professionnels (TMS et RPS), multiplient les besoins de maintien dans l’emploi. Le coût humain et social des licenciements pour inaptitude justifie la priorisation de cette problématique.

Ces constats motivent la CFDT Picardie à intensifier ses actions de sensibilisation sur cette thématique auprès des équipes syndicales, afin de leur permettre d’agir dans les entreprises/établissements et de conclure des accords.

Voir aussi :

http://www.prefectures-regions.gouv.fr/hauts-de-france/Actualites/Plan-regional-d-insertion-professionnelle-des-travailleurs-handicapes-des-Hauts-de-France

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *